Forum du Site du DCcn • Afficher le sujet - Après la longue nuit, tu seras l'EveillĂ©e de M. Guidicelli

Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

Participez en proposant votre propre analyse d'un diaporama français ...

Image

ImageImageImageImageImageImageImage



Image


* Dans cette partie "Analyses des DCcn français"
Vous ne pouvez pas POSTER une analyse nouvelle
mais vous pouvez REPONDRE à une analyse grâce au bouton "Répondre"

Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

commentairede dccn » 18 Sep 2017, 18:57

L'analyse de Michèle Paret :

Voilà un diaporama que je n’avais pas vu depuis longtemps et que j’ai redécouvert avec un immense plaisir. À chaque fois, je pénètre un peu plus son sens profond.
La Birmanie, c’est une destination prisée par les grands voyageurs, amateurs d’art et aussi de spiritualité. Quand on en parle, on voit tout de suite des pagodes aux coupoles couvertes d’or, des statues de Bouddha le bienheureux au sourire bienveillant, répandant autour de lui sagesse, sérénité, non-violence… Une image de paix.
Malheureusement, ce n’est qu’une apparence. Le pays a perdu jusqu’à son nom, la junte militaire au pouvoir l’a
« débaptisé ». Le pays porte le nom de Myanmar, ça on ne le sait pas assez.
Maurice a bâti son diaporama sur une opposition : la longue nuit, c’est l’épouvantable répression que subit le peuple birman sous le joug de l’armée et au nom des intérêts de grandes multinationales et influences politiques diverses.
Mais, l’enseignement du Bouddha est un chemin qui mène à la libération des souffrances et conduit à l’Éveil. L’Éveillé, c’est celui qui a vaincu par la sagesse. Nul doute que Myanmar arrivera à se libérer de ses chaînes et l’or ruissellera de nouveau sur la Birmanie.
Le texte est très riche, poétique et aussi, très bien dit. La voix grave de Maurice donne un accent encore plus pathétique au contenu. Les mots choisis vous interpellent et savent frapper là où il faut.
J’ai aimé ce leitmotiv : « Seras-tu l’Éveillée sur laquelle l’or ruisselle ? » qui se termine en message d’espoir, comme le dit le sous-titre : « Tu seras l’Éveillée sur laquelle l’or ruisselle ». Chaque terme est pesé et contient un message puissant… « La pieuvre Total… »
Les images prises de nuit, cela s’imposait, sont d’une qualité remarquable, l’or ruisselle sur les toits, dans les sanctuaires, tout porterait à croire que ce pays est un « paradis » sur terre, un havre de paix et de sérénité.
Maurice a également soigné la bande sonore avec une musique aux accents graves ponctuée de tintements de clochettes.
Auparavant, défilait sur l’écran un texte d’introduction, indispensable pour une bonne compréhension du diaporama et du message qu’il transmet. Je préfère la nouvelle version parlée de ce texte, qui le rend accessible à tous.
Le portrait d’Aung San Suu Kyi tout au début a aussi toute sa raison d’être… la liberté, la « colombe encagée », elle en est le symbole vivant. Il y a un an, on a cru que l’heure de l’Éveil allait sonner, mais la junte a réprimé les manifestations pacifistes. Mais, un jour, c’est sûr le pays sortira de la longue nuit.

Cette analyse est devenue fort longue… J’avais beaucoup de choses à dire… J’apprécie vraiment ce diaporama, mais je ne suis pas persuadée qu’il nous livre son message à la première vision. Il est tellement riche !
dccn
 

Re: Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

commentairede louijan » 19 Sep 2017, 21:50

Toujours un plaisir de lire les analyses de Michèle... là c'est particuliérement pointu.. tiens! mm si ce genre de montage n'est pas vraiment ..mon genre, je m'en vais le voir "hic et nonc"! ce montage de Maurice...
louijan
 

Re: Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

commentairede Maurice » 19 Sep 2017, 21:55

Merci, Michèle, de cette belle analyse.

Ce montage a été réalisé fin 2004, après deux séjours (d’un mois chacun, en 2001 puis 2004) en Birmanie.
Nous y avons voyagé en individuel, sac au dos, Martine mon épouse et moi.

Rendons tout de suite à Martine ce qui lui appartient : C’est elle l’auteur du texte-poème que je me suis généreusement attribué au générique !
Ces conditions de voyage nous ont permis, je pense, de rentrer au mieux dans une certaine réalité birmane.
La réputation d’accueil des birmans n’est pas usurpée ! La férocité de la junte au pouvoir dans ce pays non plus !
Le fait, lors du deuxième voyage, de retourner vers certaines personnes rencontrées lors du premier nous a ouvert des cœurs et…certaines langues….
Très vite, nous nous sommes rendu compte de la solidité du pouvoir birman, imposé par la force.
Il faut le dire, même si cela crève le cœur, il n’y a plus de force organisée capable de s’opposer aux voyous qui gouvernent la Birmanie.
La Chine, l’Occident, par intérêts géopolitiques sont complices. La population, accablée, a vu sa conscience politique s’émousser au fil des années de dictature et la lutte quotidienne pour la survie a conduit à une certaine forme de résignation.
Disons le très franchement, l’ « opposante » prix Nobel Aung San Suu Kyi, ne représente politiquement plus rien et la junte a réussi à la reléguer dans un rôle purement mythique….
( Lire, à ce sujet, l’excellent livre de Christophe Ono-Dit-Biot paru en 2007 chez Plon et intitulé « Birmane »)
Bref, en étant brutal mais réaliste, on peut dire que, « la Madone Aung San Suu Kyi et sa non violence dans la jungle birmane » a rejoint, dans les livres d’images, « le Guerrier Che Guevara et sa lutte armée dans la jungle bolivienne» …..

Les Mythes, aussi beaux soient-ils, n’ont jamais changé les Réalités…

Alors, aucun espoir pour ce pays ?
Non ! La seule petite graine qui peut encore germer réside dans la forte foi ( philosophie ? ) bouddhiste qui imprègne ce pays.
Contre cela, les militaires au pouvoir ne peuvent rien !
Cette évidence nous était déjà apparue après notre premier séjour et nous avons effectué le second avec ce fil rouge comme thème d’un diaporama à réaliser.
Fin 2004, au retour de ce second voyage, je réalisais donc en argentique « Après la longue nuit, Tu seras l’Eveillée ».

Thème directeur du diaporama : « Une pagode s’éveille….Comme elle, le peuple birman s’éveillera un jour… »
Opposition entre "nuit-dictature" et "jour-démocratie" .
Analogie entre le deuxième nom de Boudha,"L' Eveillé" et " la lente évolution d'accès à la démocratie"
Imbrication nuit-Bouddha-jour

Un fois le poème écrit ( merci encore à Martine !) et adapté pour convenir à un diaporama, le grand piège à éviter était de « sortir du sujet »…..

Règle n°1 : Unité de lieu : Ne montrer QUE des images de temples, de pagodes, de moines .
Images d’extérieur ou d’intérieur ( statues, bas reliefs, architecture générale, instruments de culte….) .
Cela avant la dernière image que je qualifierais d’ « oxygène » … : Une jeune femme birmane aux yeux tournés vers l’avenir, sur ciel bleu éclatant….
( Je dois reconnaître cependant que cette image est composée suivant la plus pure propagande stalinienne des avenirs radieux !)
Résister à l’envie d’utiliser mes belles images d’un beau pays….
Et lorsque le texte annonce « dans le champ délaissé, le buffle attend sa tâche », laisser mes superbes diapos de buffles en contre jour dans mes tiroirs….Ce n’est qu’un exemple….

Règle n°2 : Unité de temps : Montrer l’évolution du nocturne vers le clair.
Donc utiliser des images de pagodes avec ciels : noirs (nuit) et bleus ( aube)
Les ordonner pour passer progressivement du noir ….aux bleus de plus en plus clairs.
Terminer par le bleu éclatant du ciel de midi….(image « oxygène » de fin).

Voilà, j’aurais encore beaucoup de choses-zzzzzzz- à dire sur ce montage….
De tous les diaporamas que j’ai réalisés, c’est pour lui que j’ai la plus grande tendresse…

Je ne peux terminer sans signaler l’excellent diaporama de mon ami Jean Pierre Simon, lui aussi consacré à la triste réalité birmane :
« Aung San Suu Kyi, la lumière du peuple birman » (téléchargeable sur le Site du DCCN).

Le diaporama de Jean Pierre est de forme descriptive. Le mien est de forme poétique.
Ces deux diaporamas se complètent.
Ils constituent, à eux deux, l’essentiel que tout « honnête homme » devrait connaître de la triste réalité birmane.
Triste….. jusqu’à quand ?

Maurice Guidicelli

PS n°1 : Les affirmations à caractère politique de ce que je viens d’écrire n’engagent que moi….

PS n° 2 : Les Poèmes seraient-ils capables, contrairement aux Mythes, de changer les Réalités ?

PS n°3 : Où as-tu vu, Michèle, qu’il est question, dans ce montage, de « La pieuvre Total » ?
Non ! Martine me fait dire simplement « La pieuvre totale »…. ( Rires !!!!!!!!)

PS n°4 : Alors , louijean, qu'est ce que t'en penses ?
Comme dans " Vacances romaines" ce montage est plein de références....d'allusions....
MĂŞme s'il " n'est pas ton genre", il devrait te plaire... Non ?
"Vacances romaines" ! Un montage que, personnellement, je trouve injustement "oublié"dans le palmarès d'un festival récent.....
Maurice
 

Re: Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

commentairede louijan » 19 Sep 2017, 21:59

"Hic et nunc"bien sûr au lieu de"hic et nonc"! voilà ce qui arrive qd on se pique de latinisme...on se pique!

"Après la longue nuit, tu seras l'éveillée.."; hum, pas sûr Maurice... merci qd mm de ton appréciation sur "Vacances.."; qui"là bas"(aux oubliettes) ne prend pas de "s" comme "vacance.." rire...
louijan
 

Re: Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

commentairede marieversanne » 19 Sep 2017, 22:01

Je viens de lire l'article sur le diaporama ASSK de Monsieur Simon et je me suis rappelée le diaporama de Maurice Guidicelli et l'analyse qui en avait été faite.
Pour être allée en Birmanie, je partage l'analyse politique faite par Maurice Guidicelli.
ASSK et son parti sont impuissants pour changer les choses.
N'oublions pas ce pays martyr
Marie Versanne
marieversanne
 

Re: Après la longue nuit, tu seras l'Eveillée de M. Guidicelli

commentairede Marmaris » 19 Sep 2017, 22:03

Je viens de revoir ce film. Je l'avais téléchargé il y a quelques mois et voulu revoir son analyse.
L'auteur explique bien sa démarche de scénario. Cependant, s'il est vrai que ce pays est retombé dans un oubli criminel, je ne partage pas l'avis politique qu'il exprime dans cette rubrique. L'arrivée d'Obama me laisse espérer un retour de la démocratie dans ce pays.
Malgré ses intérêts, l'occident ne pourra pas laisser encore longtemps cette ignominie perdurer.
Merci à ce site pour la qualité dans la gratuité.
Marmaris
 


Retourner vers ANALYSES DES DCcn FRANCAIS



cron