Forum du Site du DCcn • Afficher le sujet - Striped pyjamas (version française) de Coles P et Davies R

Striped pyjamas (version française) de Coles P et Davies R

... ou bien d'un diaporama Ă©tranger !

Image

ImageImageImageImageImageImageImage


Image


* Dans cette partie "Analyses des DCcn Ă©trangers"
Vous ne pouvez pas POSTER une analyse nouvelle
mais vous pouvez REPONDRE à une analyse grâce au bouton "Répondre"

"Striped pyjamas" de Peter Coles et Ron Davies

commentairede Michèle Paret » 20 Déc 2008, 03:18

"« Striped pyjamas » de Peter Coles et Ron Davies

L'analyse de Michèle Paret :

En lisant le titre, on se demande où les auteurs vont nous mener, mais on comprend très vite que le sujet est grave. Les pyjamas rayés, c’est ceux que portaient les prisonniers dans les camps d’exterminations nazis.
Les auteurs se sont inspirés d’une fable de John Boyne. Pour moi, c’est vraiment une fable, car c’est un récit allégorique contenant une moralité. Celle-ci est clairement exprimée à la fin par la phrase : « Celui qui oublie l’histoire est condamné à la revivre ». Je pense que chacun d’entre nous devrait la garder toujours en mémoire.
C’est un diaporama très bien construit, émouvant. Les images sont sobres, mais symboliques, comme la porte de Brandebourg au début et les barbelés devant les miradors du camp d’Auschwitz.
J’ai été particulièrement sensible au passage de la couleur au noir et blanc qui convenait parfaitement au caractère tragique de la situation.
C’est une très belle histoire, poignante et fort bien dite par un enfant, ce qui lui donne un caractère authentique. J’adresse au passage tous mes compliments à celui qui dit le texte avec autant d’émotion et de simplicité apparente. Je remercie également les deux auteurs britanniques qui ont réalisé ce diaporama en français. Heureusement, car nous serions passé à côté de toute sa symbolique.
Lorsque j’ai vu ce diaporama pour la première fois, j’avais été émue, ce qui se conçoit, mais j’avais adressé un reproche à ses créateurs. Je n’avais sans doute pas assez fait attention aux titres mentionnant qu’il s’agit d’une fable.
Cette belle histoire me semble totalement irréaliste et irréelle. Quand on a visité un camp de concentration et vu aussi dans quelles conditions les tortionnaires étaient logés, on sait que les deux enfants ne pouvaient pas avoir de contact. C’était franchement impensable.
Mais restons dans le domaine de l’idéal où tout est possible. Il s’agit d’une fable !
Et agissons pour que de telles horreurs cessent de se produire sur cette terre !
Michèle Paret
 

Re: « Striped pyjamas » de Peter Coles et Ron Davies

commentairede Piterne » 20 Déc 2008, 10:07

Un tel travail appelle deux commentaires :
- une grande qualité de réalisation, tant dans les images que dans la lecture et le montage
- c'est une fable et on peut se dire qu'une telle histoire est impossible. Malheureusement Ă  cette Ă©poque, dans ce contexte, rien n'Ă©tait impossible...
Et si c'était arrivé, ne serait-ce qu'une seule fois ?
Un livre, "Matin brun", montre aussi - par la fable - que l'impossible peut ĂŞtre issu de l'ordinaire.
Bravo aux réalisateurs et vigilance à tous, le "bien penser" tranquille peut mener au pire, même ici, même maintenant.
Piterne
 

Re: « Striped pyjamas » de Peter Coles et Ron Davies

commentairede Henri de Calais » 20 Déc 2008, 10:55

Que ce montage est beau , Ă©mouvant et Ă©ducatif
C'est une fable ? Et alors
Les enfants aiment les fables. Montrons ce diaporama aux enfants.
Totalement d'accord avec l'interlocuteur précédent : Tout peut arriver "Ici et maintenant"
Henri de Calais
 

Re: « Striped pyjamas » de Peter Coles et Ron Davies

commentairede dccn » 20 Déc 2008, 12:49

Many thanks for the comments. They are most encouraging.
Versions of "Striped Pyjamas" have been on my web site http://www.avpeter.com and on youtube under avpeter and so far about 9,000 visitors have viewed this diaporama; many of them are children and so the comment " show this to our children" is being fulfilled. One or two are annoyed that we changed the name of the lad on the inside, which indicates that some children too do not understand the difference between fables and facts. We changed the name to make the Jewish context easier to realise.
Have a Happy Christmas.
Any who may like to spend some of Christmas watching English Diaporamas could find over 90 of mine on youtube.com under avpeter. Some of these are not all that wonderful but at least I am prolific!
Peter
dccn
 

Re: « Striped pyjamas » de Peter Coles et Ron Davies

commentairede Maurice Guidicelli » 20 Déc 2008, 14:55

Une traduction du message de Peter Coles, co-réalisateur de "Striped pyjamas"

Un grand merci pour les commentaires. Ils sont des plus encourageants.
Les versions de "Striped Pajamas" sont sur mon site web
avpeter.com
et sur
youtube sous avpeter
A ce jour environ 9000 visiteurs ont regardé ce diaporama, dont beaucoup d' enfants .
Le commentaire "montrer à nos enfants" est donc en train de se réaliser.
Certains enfants n'ont pas aimé que nous changions le nom du jeune homme à l'intérieur du camp, ce qui indique que certains enfants ne comprennent pas la différence entre les faits et les fables.
Nous avons changé le nom afin de mieux assurer le contexte juif .
Je vous souhaite un joyeux Noël.
Tous ceux qui aiment passer Noël à regarder des diaporamas anglais peuvent en trouver plus de 90 ( les miens) sur
youtube.com sous avpeter.
Certains d'entre eux sont pas tout Ă  fait merveilleux, mais au moins je suis prolifique !
Peter

La prochaine fois, Peter, il faudra nous Ă©crire en corse ! La traduction nous sera plus facile ! (Rires !!!)
Maurice Guidicelli
 

Re: « Striped pyjamas » de Peter Coles et Ron Davies

commentairede Annie » 21 Déc 2008, 23:57

De belles images et une jolie fable.
Mais c'est triste en cette période de Noel .
Annie
 

Re: "Striped pyjamas" de Peter Coles et Ron Davies

commentairede marc Orel » 04 Mai 2009, 00:26

A vouloir oublier l'Histoire, on est comdamné à la revivre. Voilà ce que nous rappelle ce magnifique diaporama de ces auteurs britanniques.
A noter que le commentaire est en français. Merci messieurs
marc Orel
 


Retourner vers ANALYSES DES DCcn ETRANGERS



cron